La coopérative Jeanneville démontre comment les coops peuvent maintenir leur identité francophone


La coopérative Jeanneville démontre comment les coops peuvent maintenir leur identité francophone

Bien qu’elle se situe juste à côté de la promenade Vanier, la coopérative d’habitation Jeanneville est une véritable oasis urbaine.

Cette coopérative, avec ses 33 unités de style maison de ville entourées des jardins verdoyants, a été fondée pour offrir des maisons de qualité aux familles francophones de Vanier. Son fondateur, Michel Riel, était également président de la Coopérative de LaSalle, sise au Michel Riel Private, rue nommée en son honneur.

La francophonie est bien présente à Jeanneville. Les membres sont fiers de vivre dans un environnement francophone et de soutenir la langue et la culture française à Ottawa.

Léopold Lévesque, membre fondateur de la coopérative, note un certain « rélation souriant » qui existent entre les francophones. Mme. Brousseau, qui est membre depuis 27 ans, est d’accord et dit que : « on est chez nous ici. »

Joelle Bernard Cloutier, de la compagnie de gestion Gest-Co, gère Jeanneville. « Les gens s’impliquent et prennent soin de la coopérative », dit-elle. « C’est une atmosphère familiale. » Elle ajoute que les membres de Jeanneville entrevoient un avenir prometteur pour leur coopérative et le mouvement coopératif et cherchent à trouver des solutions pour protéger les logements coopératifs à long terme.

La coopérative a récemment conclu un processus de refinancement. Elle pourra ainsi commencer à remplacer le revêtement et l’isolation de ses unités et effectuer des travaux d’électricité et de plomberie au printemps 2018. C’est une étape logique pour une coopérative dont les membres sont fiers de maintenir leur domicile et le terrain de la coop en bon état.

Jeanneville a reçu des fonds dans le cadre du programme Microsubvention pour des coops plus vertes de la FHCC. Cela a permis à la coopérative d’installer des barils de pluie pour que les jardins de la coop puissent conserver leur beauté de façon écologiquement durable.

Les membres des coopératives démontrent également un intérêt envers la communauté. Par exemple, la présidente de la coopérative, Louise Joa, a mentionné avoir récemment organisé une collecte de linge pour le Centre de soins Edgewood, un établissement pour les personnes ayant des difficultés physiques et mentales, situé près de la coop.

Les valeurs coopératives animent la vie à Jeanneville. Comme Mme. Brousseau le dit: « On s’arrange bien, et on s’aide l’un l’autre ».

Fermer
loading...